Défense russe : on n'a fait aucun secret du déploiement des missiles Iskander-M près de Kaliningrad

Défense russe : on n'a fait aucun secret du déploiement des missiles Iskander-M près de Kaliningrad Source: Reuters
Suivez RT France surTelegram

Le ministère russe de la Défense a déclaré que le déploiement des missiles Iskander-M dans l'enclave russe de Kaliningrad, frontalière de la Pologne et de la Lituanie, n’a jamais été caché car il s'est fait dans le cadre d'exercices militaires.

«Tout d’abord, les auteurs de la panique doivent savoir que les missiles Iskander-M font partie du système mobile. D’après le plan des exercices militaires, des contingents des Forces de missile russes couvrent de grandes distances dans différentes parties de la Russie tout au long de l'année par différentes voies : aérienne, maritime, ainsi qu’à pied, afin de perfectionner le niveau de l'armée», a fait savoir le porte-parole du ministère russe de la Défense, Igor Konachenkov, en réponse aux inquiétudes exprimées dans la presse occidentale. 

Il a également ajouté que la région de Kaliningrad n’était «pas une exception» et que des contingents des Forces de missile russes y avaient été envoyés à plusieurs reprises et continueraient d’y être envoyés dans le cadre d’un plan d’entraînement des forces armées.

Lire aussi : Prête pour un partenariat avec l’OTAN, la Russie invite des experts militaires pour négocier

Le 7 octobre, un responsable du renseignement américain avait supposé que le déploiement de missiles Iskander-M aurait pu être «le moyen pour Moscou d'exprimer son mécontentement à l'égard de l'OTAN». Igor Konachenkov l’a nié, soulignant que la Russie «n'avait fait aucun secret» autour de ce déplacement.

Dans le cadre de la préparation de leurs manœuvres, les militaires russes ont volontairement mis un missile Iskander-M de côté, de sorte qu'un satellite espion américain puisse l'apercevoir.

«On n'a pas dû attendre longtemps, nos partenaires américains, dans leur élan, se sont trahis eux-mêmes et nous ont tout confirmé», a expliqué le porte-parole de la Défense russe, ajoutant que les militaires avaient pu de cette façon préciser les capacités du satellite.

«Les missiles Iskander-M ne constituent aucune menace, ils sont été créés pour assurer la sécurité de notre pays», a-t-il conclu.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix