Ingéniosité fiscale ? Donald Trump attaqué pour s'être soustrait à l'impôt sur le revenu

- Avec AFP

Donald Trump lors d'un meeting électoral © Mike Segar Source: Reuters
Donald Trump lors d'un meeting électoral

Le candidat républicain est sous le feu des critiques après que le New York Times a publié des documents montrant qu'il avait réussi, par un mécanisme légal, à se soustraire à l'impôt sur le revenu pendant de nombreuses années.

Le New York Times a publié trois pages reçues anonymement, montrant partiellement la déclaration de revenus du promoteur immobilier en 1995 à New York, dans le New Jersey et dans le Connecticut. On n'y découvre pas le montant des impôts fédéraux payés cette année-là par Donald Trump, mais on y découvre qu'il déclara 916 millions de dollars de pertes, un montant qu'il pourrait avoir légalement déduit de ses revenus imposables pendant 18 ans.

L'article a fait l'effet d'une bombe dans la campagne électorale, à près de cinq semaines du scrutin, alors que Donald Trump refuse toujours de publier ses déclarations de revenus, une tradition de transparence pourtant respectée par tous les récents candidats à la Maison Blanche.

Donald Trump n'a pas dénoncé l'authenticité des documents.

«La seule information est que ce document fiscal vieux de 20 ans a été obtenu illégalement, nouvelle preuve que le New York Times, tout comme les médias de l'establishment, est une extension de la campagne Clinton, du parti démocrate et de leurs groupes d'intérêts mondiaux», a déclaré son équipe dans un communiqué.

«Je connais nos lois fiscales mieux que n'importe quel autre candidat à la présidence, et je suis le seul capable de les améliorer», a écrit sur Twitter Donald Trump.

Le camp démocrate s'est régalé de ces révélations qui apportent de l'eau au moulin d'Hillary Clinton. Lors du débat qui les a opposés lundi dernier devant 84 millions de personnes, elle avait rappelé que le milliardaire n'avait pas payé d'impôt fédéral en 1978 et 1979.

«Cela veut dire que je suis intelligent», avait alors répliqué Donald Trump, dont la fortune est évaluée aujourd'hui à 3,7 milliards de dollars par Forbes.

Les Démocrates décidés à exploiter l'affaire

«Si tout le monde dans ce pays était un génie, nous ne paierions pas d'impôts, et nous n'aurions pas de pays. C'est scandaleux», a réagi dimanche sur ABC Bernie Sanders, ex-adversaire d'Hillary Clinton aux primaires démocrates, devenu son allié.

L'équipe Clinton a dès sa parution, le 1er octobre au soir, rediffusé l'article sur Facebook et Twitter.

«Apparemment, il a évité de payer des impôts pendant près de deux décennies, tandis que des dizaines de millions de travailleurs payaient leurs impôts. Il appelle ça être "intelligent"», a déclaré Robby Mook, directeur de campagne d'Hillary Clinton, dans un communiqué, appelant à nouveau le candidat à publier ses déclarations d'impôts dans leur intégralité.

Les deux candidats débattront à nouveau le 9 octobre. Décidé à prendre sa revanche, Donald Trump a menacé de parler des infidélités de Bill Clinton.

Lire aussi : Wall Street : le chaînon manquant entre Donald Trump et la Chine

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales