Poutine : le scandale à la FIFA est une tentative américaine de saper la réélection de Sepp Blatter

Le président russe Vladimir Poutine
Le président russe Vladimir Poutine

Le président russe Vladimir Poutine a estimé que Washington essaie «de projeter sa juridiction sur d'autres pays» alors que les Etats-Unis «n’ont rien à voir» avec une éventuelle affaire de corruption au sein de la FIFA.

L’avis du président russe est sans équivoque : même si certains responsables de la FIFA s’étaient rendus coupables de quelque chose, les Etats-Unis n’ont rien à voir avec ce fait. Washington, selon lui, se permet de «projeter sa juridiction sur d'autres pays».

Le motif principal du scandale, si l’on en croit Poutine, est lié aux élections du président de la FIFA qui doivent se tenir ce vendredi. D’après Vladimir Poutine, le président actuel Joseph Blatter «a toutes les chances d’être réélu», les actions des Etats-Unis seraient donc «une tentative évidente d’empêcher la réélection de Sepp Blatter au poste du président de la FIFA».

A propos du mondial qui se tiendra en Russie en 2018, Vladimir Poutine a indiqué que la Russie «était au courant de la pression qui a été exercée sur Joseph Blatter pour interdire la tenue de la Coupe du Monde 2018 en Russie».

Le chef de l’Etat russe, à cet égard, a mis l’accent sur le fait que le point de vue du président de la FIFA «n’est pas motivé par des relations spéciales entre la Russie et la FIFA» mais par une position de principe selon laquelle «le sport et la politique doivent être séparés».

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales