Une possible attaque au gaz aurait eu lieu dans le métro de Tokyo (PHOTOS)

© Wikipédia

L'attaque aurait eu lieu le 28 septembre dans le métro, en pleine heure de pointe, selon plusieurs agences d'information chinoises et japonaises. Des passagers ont été victimes de malaises respiratoires. Les autorités n'ont pour le moment pas réagi.

Selon l'agence chinoise Xinhua qui a relayé l'information, les passagers d'une rame de métro auraient été victimes de malaises. Au total, neuf personnes auraient été touchées. Le portail d'informations japonais FNN a parlé d'une «odeur très forte et irritante pour les yeux et la peau», sans donner davantage de précisions.

Selon l'agence japonaise NHK, l'incident aurait eu lieu alors que le train approchait de la station Takadanobaba, située dans le quartier de Shinjuku. Des usagers du métro ont évoqué des malaises et des difficultés à respirer. Ils ont été transportés à l'hôpital et ne présentent pas de symptôme préoccupant, selon NHK. Les secours ont été envoyés sur place. 

Pour le moment, aucune autre précision n'a été apportée concernant cette potentielle attaque. Les autorités japonaises n'ont pour le moment pas réagi à l'incident.

En Mars 1995, les membres de la secte «Aum Shinrikyo» avaient perpétré un attentat au gaz sarin dans les stations «Kasumigaseki» et «Nagatacho» du métro de Tokyo. Treize personnes avaient été tuées et des milliers de passagers blessés. Depuis, environ 200 adhérents de la secte ont reçu des peines de prison, et son chef, Shoko Asahara, ainsi que ses 12 collaborateurs les plus proches ont été condamnés à mort mais n'ont pas encore été exécutés.

Lire aussi : Tuerie du siècle au Japon : l’assaillant voulait débarrasser le monde des handicapés

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales