Oui mais non… : Washington reste évasif sur sa responsabilité dans l’armement des djihadistes

REUTERS/Ammar Abdullah Source: Reuters
REUTERS/Ammar Abdullah

Le gouvernement américain a catégoriquement démenti avoir fourni de l’aide au Front Al-Nosra en admettant malgré tout que des alliés des Etats-Unis dans la région ont pu armer ces mêmes combattants.

«C’est des conneries !», a déclaré le porte-parole du département d’Etat Mark Toner en commentant une interview d'un commandant d’unité du Front Fatah al-Cham (anciennement Front Al-Nosra) Abou Al Ezz accordée au journal allemand Koelner Stadt-Anzeiger depuis la ville syrienne d’Alep. «Peu importe ce qu’il dit, c’est non», a-t-il tranché lors d’une conférence de presse.

En savoir plus : Un commandant du Front Al-Nosra, «Les USA sont de notre côté et nous arment via des pays tiers»

Quand la correspondante de RT Gayané Tchitchikian a demandé à Mark Toner de préciser si des alliés des Etats-Unis pouvaient armer le Front Al-Nosra, Mark Toner a répondu de manière évasive que des pays qui soutenant l’opposition pouvaient «leur fournir de l’assistance».

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales