Snowden vous explique pourquoi vous ne devriez jamais utiliser la prochaine appli de Google, Allo

La présentation de l'application avait eu lieu en mai dernier © Stephen Lam Source: Reuters
La présentation de l'application avait eu lieu en mai dernier

Google Allo, une nouvelle application de messagerie «intelligente» qui sortira dans les jours qui viennent en France, est «dangereuse» et «ne doit pas être utilisée», selon le lanceur d'alerte Edward Snowden.

L'ancien employé de la NSA a publié une série de tweets afin de mettre en garde les potentiels utilisateurs de la nouvelle application de messagerie, déjà disponible aux Etats-Unis, et qui «enregistre tous les messages que vous envoyez et les communiquera à la police sur demande».

Allo, développée afin de détrôner le leader du marché de la discussion en ligne Whatsapp, promet de permettre des fonctionnalités telles que la «réponse intelligente», qui permet de suggérer des réponses à valider pour être plus réactif, ainsi que l'«assistant Google», qui répond aux questions de l'utilisateur et aide aux recherches.

Comment Allo pourrait-il prévoir vos réponses ? «Plus vous l'utilisez, et plus il s'améliore», indique Google, sous-entendant que l'application collecte le plus d'informations possibles et utilise ensuite l'intelligence artificielle pour devenir vos réponses. Gagner du temps pourrait donc compromettre, davantage, votre vie privée.

Lire aussi : Colère des utilisateurs après que WhatsApp annonce que ses données seront récupérées par Facebook

Edward Snowden rappelle que, l'année dernière, les 1 457 demandes de surveillance de la NSA et du FBI ont toutes été autorisées par les autorités. Les données de cette application pourront donc être à leur disposition.

Pourtant, lorsque le géant du web a annoncé la création d'Allo, un cryptage, un «mode incognito» était prévu. Les développeurs avaient aussi assuré que les messages ne seraient stockés que temporairement. Mais ces fonctionnalités ne verront, finalement, pas le jour.

Lire aussi : «Snowden», la cyberguerre et les secrets d’Etat – Oliver Stone se confie à RT

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales