Belgique : 60% des armes wallonnes sont achetées par l'Arabie saoudite

© STR Source: AFP

Selon un rapport de la commission sur les armes du parlement wallon, Ryad a été, en 2015, le premier importateur d'armes produites dans la région belge. Jamais la Wallonie n'avait exporté autant d'armes vers le royaume wahhabite.

575,8 millions d'euros : c'est la somme que représentent les ventes d'armes wallonnes à l'Arabie saoudite en 2015, selon un rapport de la sous-commission «armes» du parlement wallon sur les licences d'exportation, cité par le journal belge Le Soir du 20 septembre. Ce montant record est considérable, au regard du chiffre d'affaires total de la Région wallonne en matière de ventes d'armes, qui s'est élevé à 955 millions d'euros en 2015. En d'autres termes, Ryad s'est accparaé 60% d'armes vendues par la Wallonie.

Il s'agit d'un bond d'environ 40% des exportations du secteur à destination de la monarchie wahhabite par rapport à l'année précédente. En 2014, celles-ci représentaient 396,9 millions d'euros.

Dans le détail, il s'agit surtout de ventes d'armes à feu (396 millions d'euros), mais aussi de canons et de mortiers (7,6 millions), de munitions (105 millions), de roquettes (5,18 millions) et, pour le reste, de chars, de véhicules blindés et de pièces détachées diverses (58 millions).

D'autres pays du Golfe ont également acheté des armes à la Wallonie l'an dernier : les Emirats arabes unis pour un montant de 19,3 millions d'euros et Oman, à hauteur de 15,76 millions d'euros.

Ryad à la tête d'une coalition militaire au Yémen

Premier consommateur d'armes wallonnes, l'Arabie saoudite intervient militairement au Yémen depuis mars 2015, à la tête d'une coalition de pays arabes, afin de rétablir le pouvoir du président sunnite déchu, Abd Rabbo Mansour Hadi. Selon l'ONU, l'intervention a déjà coûté la vie à au moins 10 000 personnes, dont près de 4 000 civils.

Vendredi 16 septembre, le journal britannique The Guardian a rapporté que plus du tiers des raids menés par la coalition dirigée par Ryad avaient frappé des sites civils, parmi lesquels des hôpitaux et des écoles.

Lire aussi : A Bruxelles, «tu es en Arabie Saoudite» : Jean Quatremer provoque de nouveau un tollé en Belgique

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales