Des dizaines de milliers de manifestants à Berlin contre le traité transatlantique (IMAGES)

© Odd Andersen Source: AFP

Les rues de la capitale allemande se sont remplies de milliers d’activistes venus protester contre les deux projets d’accords de libre-échange négociés par l’Union européenne, avec les Etats-Unis d’une part (TTIP) et le Canada d’autre part (CETA).

De nombreux Allemands ont battu le pavé le 17 septembre à Berlin pour dénoncer le partenariat transatlantique de commerce et d'investissement (TTIP), actuellement en cours de négociation entre Bruxelles et Washington.

Dénonçant l’opacité des discussions, les manifestants redoutent que le projet d’accord de libre-échange soit dangereux pour les droits des employés, qu'il affaiblisse les normes sociales et qu'il génère des licenciements en masse.

Les craintes portent également sur le fait que les grosses entreprises américaines pourraient être parmi les premières bénéficiaires de l’éventuel accord.

Lire aussi : Ce qu'il faut savoir sur le TAFTA et pourquoi l'Europe doit craindre le pire

La chancelière allemande Angela Merkel, qui soutient ardemment le TTIP, assure de son côté qu’il générera des «chances de créations d’emploi» et s’avèrera positif pour l’économie allemande.

Auteur: Ruptly TV

Le CETA, un traité similaire de libre-échange discuté entre l’Union européenne et le Canada, qui devrait être définitivement signé dans les semaines à venir, était également au menu des protestations.

Le mouvement a par ailleurs été suivi dans d'autres villes allemandes, comme Francfort ou Munich.

Les rassemblements contre le TTIP et le CETA sont récurrents en Allemagne, où entre 150 000 et 250 000 personnes avaient manifesté à ce sujet en octobre 2015.

Lire aussi : Stop TTIP : une énorme manifestation contre la zone de libre-échange transatlantique envahit Hanovre

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales