Au lendemain des sacrifices de l’Aïd, des rivières de sang coulent dans les rues de Dacca

Rivières de sang dans les rues de Dacca
Rivières de sang dans les rues de Dacca

Sur ces images choquantes les habitants de Dacca pataugeant à travers les rues inondées du mélange du sang animal et les eaux de pluie le lendemain des célébrations de Eid.

Les fortes averses et le mauvais drainage ont provoqué la propagation des fleuves sanglants à travers la capitale de Bangladesh. Les autorités ont attribué environ 1 000 deux ou le gens peuvent faire des sacrifices, mais certains continuent à tuer les animaux dans les rues.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales