«Pas de rebelles modérés par ici !» : RT parle aux civils d’Alep du nouvel accord de cessez-le-feu

© Muzaffar Salman Source: Reuters

Les habitants du sud d’Alep, en Syrie, n'attendent pas grand chose de l'accord de cessez-le-feu fraîchement négocié par la Russie et les Etats-Unis, explique Lizzie Phelan, correspondante de RT, après les avoir interrogés sur place.

Quelques heures à peine après que Washington et Moscou ont annoncé leur nouveau plan pour établir une trêve en Syrie, la reporter de RT, Lizzie Phelan, a parcouru les rues de la ville d’Alep, ravagée par des années de guerre, pour demander aux habitants ce qu'ils en pensaient.

Et le moins que l’on puisse dire, c’est que les civils qu’elle a interrogés en direct sur Facebook Live, ne sont pas très optimistes pour l'avenir.

«Nous espérons que le cessez-le-feu tiendra parce que ce serait bon pour tout Alep. Si ce n’est pas le cas, les opérations militaires se poursuivront», indique un homme qui se présente comme Ayman. Il poursuit : «Je ne pense pas que ce plan fonctionnera car il n’y a pas de soi-disant "rebelles modérés" à Alep. Tous les groupes armés agissent comme des terroristes.»

Nous, Syriens, pouvons arriver à un accord. Mais nous ne voulons pas d’étrangers dans notre pays.

Abdoul Karim partage lui aussi cet avis : «A chaque fois c’est la même chose. Les groupes armés rompent le cessez-le-feu et nous prennent pour cible.»

Un autre homme, Kemal, estime pour sa part que les combattants étrangers qui se battent aux côtés des forces de l’opposition sont la principale source d’instabilité pour son pays.

«Nous, Syriens, pouvons arriver à un accord. Mais nous ne voulons pas d’étrangers dans notre pays. Nous voulons simplement les mettre dehors. Espérons que le plan fonctionne», assure-t-il sans cacher son scepticisme.

Après des heures de négociations, le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov et le secrétaire d’Etat américain John Kerry ont annoncé, le 10 septembre, un nouveau plan de cessez-le-feu qui doit entrer en vigueur en Syrie dès le 12 septembre.

Lire aussi : Lavrov donne des pizzas et de la vodka aux journalistes après les négociations sur la Syrie (VIDEO)

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales