Londres : plus de 400 personnes blessées, dont 4 poignardées, au Carnaval de Notting Hill

© DANIEL LEAL-OLIVAS Source: AFP

Le carnaval londonien, qui célèbre chaque été les cultures caribéennes, a été entaché de nombreux actes de violence. 105 arrestations ont été réalisées au cours de la nuit du 28 au 29 août et 77 personnes ont été hospitalisées.

Cette année encore, les défilés de costumes flamboyants et les performances de samba n'auront pas été les seuls éléments du carnaval à avoir fait parler d'eux. De nombreux incidents, dont certains extrêmement violents, ont en effet éclaté au cours de la 50e édition de la fête caribéenne de Notting Hill, un quartier de Londres, qui se déroule les 28 et 29 août.

D'après l'agence Associated Press, les services d'urgences de la capitale britannique ont fait état de 411 patients traités en raison de blessures diverses, dans la nuit du 28 au 29 août. Parmi ces personnes, 77 ont été conduites à l'hôpital.

Le centre médical d'urgence lié au festival a été débordé par cette flambée de violence, au point que des lits pour blessés ont dû être disposés à même la rue, comme on peut le voir sur les photos postées sur le compte Twitter des ambulanciers de la capitale britannique.

Aux alentours de 4h30, les urgentistes ont conduit à l'hôpital un jeune homme de 15 ans, qui venait d'être poignardé. Dans les minutes qui ont suivi, la police est intervenue pour un autre cas d'attaque à l'arme blanche. Enfin, moins d'une heure plus tard, deux nouvelles personnes ont été hospitalisées après avoir été reçu des coups de couteau.

Au total, les forces de l'ordre ont déclaré avoir procédé à 105 arrestations au cours de la nuit, pour des vols, des agressions sexuelles ou encore des ports de couteaux et de drogue. Sur Twitter, la police a diffusé des photos d'objets confisqués aux fêtards.

Des policiers «twerkant» parmi les festivaliers

7 000 policiers ont été déployés pour encadrer le carnaval, qui a la réputation, chaque année, de générer des troubles de plus ou moins grande ampleur. En 2015, 407 personnes avaient été arrêtées, tandis que l'édition 2008 s'était soldée par des émeutes urbaines.

Cette année, les risques sécuritaires importants soulevés par le rassemblement n'ont toutefois pas empêché certains membres des forces de l'ordre de prendre part aux festivités.

Des vidéos diffusées sur les réseaux sociaux montrent en effet des policiers se livrer à des danses particulièrement «sensuelles» avec des passantes.

Avertissement : certaines personnes peuvent trouver les vidéos et images ci-dessous dérangeantes

Un agent de police a par ailleurs été filmé en train de profiter d'un «twerk» réalisé par deux festivalières.

Un style de danse qu'ont même adopté Pikachu et un enfant durant le carnaval caribéen, comme en témoignent ces images diffusées sur Instagram et Twitter.

I had to share this 😂🎉💃 #pikachu #twerking #nottinghillcarnival

Une photo publiée par @RamonNavarro 🎨 / London UK (@ramonartist) le

Lire aussi : Londres : la bataille d’eau vire à l’émeute, un policier poignardé (VIDEOS)

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales