Zika : après la 41e contamination à Singapour, les autorités tentent d’éradiquer les moustiques

Source: Reuters

Les autorités singapouriennes ont annoncé le début de une opération à grande échelle de lutte contre les moustiques car aujourd’hui, 41 personnes ont été infectées par le virus Zika. La plupart d’entre elles sont des ouvriers étrangers.

Le ministère de la Santé de Singapour a décidé de pulvériser des produits insecticides dans les quartiers-dortoirs et d’assainir les eaux usées pour empêcher la propagation du virus Zika, véhiculé par les moustiques.

Le 27 août, les médecins ont annoncé le premier cas de transmission locale du virus sur une Malaisienne de 47 ans.

«Elles n’ont pas voyagé récemment dans des zones touchées par Zika, et ont donc probablement été infectées à Singapour», lit-on dans un communiqué du ministère de la Santé.

Le premier cas de Zika à Singapour avait été détecté en mai dernier. Il s’agissait d’un homme qui avait passé plus d’un mois au Brésil.

Selon les statistiques des personnes contaminées, 36 sont des ouvriers étrangers qui travaillent sur des chantiers à Singapour. 34 d’entre eux ont guéri tandis que les sept autres sont toujous soignés à l’hôpital.

Le virus Zika se transmet par la piqûre d’un moustique contaminé et par voie sexuelle. Une femme enceinte infectée par le virus risque d’accoucher d’un enfant avec une malformation du cerveau, connue sous le nom de microencéphalie.

Lire aussi : Allemagne : les contaminations par le virus Zika se multiplient, douze nouveaux cas en un mois

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales