Nucléaire iranien : Téhéran soupçonne d'espionnage un membre de son équipe de négociations

Source: Reuters

Le porte-parole de l'autorité judiciaire iranienne, Gholam Hossein Mohseni-Ejeie, a déclaré dimanche 28 août lors d’une séance d’information hebdomadaire qu'un suspect avait été emprisonné puis libéré sous caution mais que l'enquête se poursuivait.

Le porte-parole n'a pas révélé le nom du suspect, se référant à lui en tant qu'«espion» ayant infiltré l’équipe des négociateurs nucléaires rapporte le site d'information I24News.

Le 16 août, le procureur de Téhéran avait fait état de l'arrestation d'une personne disposant des nationalités britannique et iranienne pour liens présumés avec les services de renseignements du Royaume-Uni, sans toutefois décliner son identité et son sexe. Il avait indiqué que la personne interpellée était active dans le secteur de l'économie iranienne et liée aux services de renseignements britanniques.

I24News souligne qu'il n'est pour l'heure pas sûr que l'espion et le citoyen irano-britannique mentionné mi-août par le procureur soient un seul et même individu.

Après une féroce guerre de l'ombre de plusieurs années, un accord destiné à mettre fin à douze ans de tensions autour du dossier nucléaire iranien a été formellement conclu en juillet 2015 à Vienne entre les grandes puissances et l'Iran, qui a accepté de réduire son programme nucléaire en échange de la levée des sanctions économiques qui pesaient sur lui.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales