Brexit : David Cameron donnera «un choix approprié» aux britanniques

Le Premier ministre britannique David Cameron© POOL New
Le Premier ministre britannique David Cameron

Au sommet européen de Riga, le Premier ministre britannique David Cameron a dit vouloir négocier une nouvelle place pour le Royaume-Uni au sein de l’UE afin que les Britanniques puissent faire un «choix approprié» lors du référendum qu’il organisera.

Le Premier ministre britannique a confirmé sa détermination à entreprendre la réforme de la position qu’occupe le Royaume Uni au sein de l’Union européenne (UE) avant un référendum qu’il a promis d’organiser en Grande-Bretagne vers la fin de 2017.Mais avant de demander aux Britanniques s’ils veulent ou non rester dans l’UE, David Cameron a néanmoins reconnu qu’il y aurait beaucoup «de hauts et de bas» dans les négociations qui s’annoncent.

Mais «une seule chose dans tout cela sera invariable, c’est ma détermination à présenter une réforme de l’Union Européenne au peuple britannique pour qu’il ait un choix approprié lors du référendum, vers la fin 2017», a déclaré le locataire du 10 Downing Street, nettement réélu début mai. «Il est dans l’intérêt de la Grande-Bretagne que cela soit un succès», a ajouté David Cameron.

Il est à noter que le Premier ministre britannique a évoqué la sortie éventuelle du Royaume-Uni de l’UE lors du sommet du Partenariat pour l’Europe à Riga, qui réunit les 28 pays membres de l’UE et ceux de six pays issus de l’ex-URSS. En parallèle, David Cameron a souligné qu’en «travaillant ensemble», les 28 étaient en mesure d’«améliorer l’Union européenne».

A la fin de la semaine prochaine, David Cameron se rend justement à Paris et à Berlin pour discuter de cette réforme de l’UE. Il entend récupérer certains pouvoirs et durcir les conditions d’accès aux aides sociales pour les immigrés issus de l’UE, notamment ceux qui proviennent des pays de l’Est. Un plan que Donald Tusk, le président du Conseil européen, a déjà qualifié de «mission impossible».

 

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales