Un message audio de Daesh menace à nouveau la Belgique

Un message audio de Daesh menace à nouveau la Belgique© Francois Lenoir
Un policier belge
Suivez RT France surTelegram

Selon des messages audio de Rachid Kassim, suspecté d'être derrière l'assassinat du prêtre français Jacques Hamel, obtenus par le quotidien belge HLN, Daesh planifierait de nouveaux attentats, notamment en Belgique.

Dans un enregistrement de l’Etat islamique transmis via le service de messagerie Telegram, Rachid Kassim, déclare : «Dis aux frères qu'avant d'attaquer, ils envoient une vidéo où ils font le bayah [prêter allégeance à l'EI] et donnent un message de dawah [appel à faire la même chose] pour les frères. Avant d'attaquer, c'est important. Après, tu peux me l'envoyer, je suis dans le domaine, en deux secondes elle sera traduite en arabe-français, elle sera diffusée dans le monde entier».

Ce citoyen français, qui habite pour le moment en Irak, aurait recruté des terroristes, mentionne aussi un «frère belge». Selon le média HLN, il s’agirait d’un Bruxellois, Azzedine El Khadaabia, qui est parti en Syrie il y a deux ans pour rejoindre les rangs des terroristes. Le Belge a toujours été actif sur les réseaux sociaux mais ses comptes Facebook et Twitter sont muets depuis quelques mois, ce qui donne à penser que soit il est mort, soit il prépare une attaque.

En attendant, les messages interceptés de Rachid Kassim montrent qu’il est de plus en plus nerveux depuis ces derniers jours : «J’ai sept terroristes en place qui n’attendent qu’un signe de ma part», «La police est partout», «Qu’est-ce que vous attendez pour frapper ?».

Lire aussi : Etat (providence) islamique : «Les contribuables belges payaient pour une attaque terroriste»

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix