Un message audio de Daesh menace à nouveau la Belgique

Un policier belge© Francois Lenoir
Un policier belge

Selon des messages audio de Rachid Kassim, suspecté d'être derrière l'assassinat du prêtre français Jacques Hamel, obtenus par le quotidien belge HLN, Daesh planifierait de nouveaux attentats, notamment en Belgique.

Dans un enregistrement de l’Etat islamique transmis via le service de messagerie Telegram, Rachid Kassim, déclare : «Dis aux frères qu'avant d'attaquer, ils envoient une vidéo où ils font le bayah [prêter allégeance à l'EI] et donnent un message de dawah [appel à faire la même chose] pour les frères. Avant d'attaquer, c'est important. Après, tu peux me l'envoyer, je suis dans le domaine, en deux secondes elle sera traduite en arabe-français, elle sera diffusée dans le monde entier».

Ce citoyen français, qui habite pour le moment en Irak, aurait recruté des terroristes, mentionne aussi un «frère belge». Selon le média HLN, il s’agirait d’un Bruxellois, Azzedine El Khadaabia, qui est parti en Syrie il y a deux ans pour rejoindre les rangs des terroristes. Le Belge a toujours été actif sur les réseaux sociaux mais ses comptes Facebook et Twitter sont muets depuis quelques mois, ce qui donne à penser que soit il est mort, soit il prépare une attaque.

En attendant, les messages interceptés de Rachid Kassim montrent qu’il est de plus en plus nerveux depuis ces derniers jours : «J’ai sept terroristes en place qui n’attendent qu’un signe de ma part», «La police est partout», «Qu’est-ce que vous attendez pour frapper ?».

Lire aussi : Etat (providence) islamique : «Les contribuables belges payaient pour une attaque terroriste»

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales