WikiLeaks : un homme escalade l'ambassade de l'Equateur, les réseaux s'inquiètent pour Assange

Source: Reuters

Selon WikiLeaks, un homme aurait escaladé la façade de l'ambassade dans laquelle Julian Assange se réfugie depuis plus de quatre ans. Il n'en fallait pas plus pour que les réseaux sociaux s'inquiètent d'une tentative d'assassinat.

«A 2h47 du matin, un homme non identifié a escaladé une des façades de l'ambassade de l'Equateur à Londres et a pris la fuite après avoir été repéré par les forces de sécurité», a déclaré WikiLeaks sur son compte Twitter.

Il n'en fallait pas plus pour que les utilisateurs des réseaux ne s'inquiètent d'une opération spéciale et d'une tentative d'assassinat contre le fondateur du site lanceur d'alerte.

L'inconnu aurait déserté les lieux après avoir été surpris. Mais aucune explication quant au fait qu'il a pu finalement se soustraire aux forces de sécurité de l'ambassade n'a été fournie. Les utilisateurs s'interrogent sur l'opportunité pour un cambrioleur de choisir pour cible une ambassade plutôt bien gardée. 

Pour ses soutiens, Julian Assange a toutes les raisons de se faire assassiner alors que WikiLeaks a promis en juillet dernier de continuer ses publications mettant en cause, entre autres, le Parti démocrate et Hillary Clinton.

Le fondateur de WikiLeaks vit en reclus depuis 2012 dans l'ambassade de l'Equateur à Londres, où il a trouvé refuge afin d'éviter une extradition vers la Suède et les Etats-Unis qui l'accusent d'espionnage.

En savoir plus : Julian Assange accuse Hillary Clinton d'avoir fourni des armes aux djihadistes syriens

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales