Rio : trois membres du Comité olympique irlandais visés par l'enquête sur la contrebande de billets

© Ricardo Moraes Source: Reuters

Les autorités brésiliennes ont saisi les passeports de hauts responsables du Comité olympique irlandais, dont le président a été arrêté la semaine dernière, en raison d'accusations portant sur la revente illégale de billets pour les Jeux olympiques.

Le directeur général du Comité olympique irlandais (OCI) et ex-joueur de hockey sur gazon de haut niveau, Stephen Martin, s'est vu confisquer son passeport, mais également son téléphone et son ordinateur portable, ont rapporté lundi 22 août les médias irlandais Rté et Irish Times.

Deux autres hauts responsables de l'organisation sportive, son secrétaire général Dermot Henihan et le chef de la mission olympique irlandaise, Kevin Kilty, ont fait l'objet de mesures similaires dans le cadre de l'enquête menée par la police brésilienne sur une affaire de revente illégale de billets pour les Jeux olympiques de Rio.

Selon les médias irlandais toujours, la police brésilienne souhaiterait également saisir les papiers du président par intérim de l'OCI, Willie O'Brien, et de John Delaney, qui préside l'Association irlandaise de football.

La semaine dernière, mercredi 17 août, les médias brésiliens avaient révélé l'arrestation à Rio de Janeiro de Patrick Hickey, un Irlandais de 71 ans qui cumulait les fonctions de chef des Comités olympiques européens et de président de l'OCI. L'homme, dont les responsabilités à la tête de l'organisme irlandais ont été suspendues, avait été surpris par la police en possession de 800 billets pour assister à des épreuves des Jeux olympiques, destinés à des revendeurs.

Lire aussi : Brésil : des drogues labellisées «JO 2016» découvertes par la police de Rio

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales