Mali : 2 morts et des blessés dans des heurts après l'arrestation d'un chroniqueur radio contestaire

Source : Twitter
Source : Twitter

Deux personnes auraient été tuée et plusieurs autres blessées, dont une grièvement, mercredi à Bamako dans des heurts entre les forces de l'ordre et des jeunes qui protestaient contre l'arrestation d'un chroniqueur radio contestataire

A Bamako au Mali, des heurts ont éclaté entre les forces de l’ordre et des partisans de l'animateur radio Mohamed Ali Bathily arrêté lundi soir, selon des correspondants de l'AFP et des témoins. 

Surnommé «Rasbath», il devait comparaître ce mercredi 17 août, au tribunal devant lesquels se sont produites les échauffourées. Sur les réseaux sociaux, il avait appelé la jeunesse à sortir massivement pour le soutenir et défendre la liberté d’expression.

Ce matin, très tôt, une foule de jeunes s'est regroupée devant le tribunal. Lors des échauffourées les policiers auraient utilisés des gaz lacrymogènes, puis fait des tirs de sommation. Des jeunes auraient ensuite incendiés des véhicules des forces de police.

La police aurait alors tiré sur la foule, et deux personnes auraient été tuées. 

Mohamed Ali Bathily est poursuivi pour «outrage aux bonnes mœurs». Dans ses émissions, il critique particulièrement de l'armée malienne et le président Ibrahim Boubacar Keïta, qu'il a jugé à plusieurs reprises incapables d'empêcher les attaques djihadistes que connait le Mali depuis plusieurs mois. 

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales