Saint-Pétersbourg : quatre terroristes du Caucase du Nord éliminés dans une opération du FSB (VIDEO)

© ARTEM.KLYUSHIN / Facebook

Le Service fédéral de sécurité russe (FSB) a mené une opération d'arrestation dans un immeuble d'habitation à Saint-Pétersbourg de membres de groupes armés ayant agi en Russie dans le Caucase du Nord. Quatre d’entre eux ont été éliminés.

Au moins deux explosions auraient retenti dans un immeuble d'habitation de Saint-Pétersbourg, bloqué par le FSB dans le cadre d’une opération qui a pour but «d'arrêter des individus recherchés au niveau fédéral et accusés d’association avec des gangs armés illégaux dans la région du Caucase du Nord».

Quatre individus qui se trouvaient dans l’appartement ont été éliminés, a fait savoir le Comité d’enquête russe, ajoutant qu’il n’y avait pas de victimes parmi les civils ou les forces de l’ordre. Trois combattants présumés ont été arrêtés, a annoncé le FSB plus tard dans la journée.

Sur les réseaux sociaux, des photos montrent des dizaines de voitures de police et des officiers lourdement armés qui ont été mobilisés autour de l’immeuble. Des residents du quartier ont confié au média local Fontanka que les forces spéciales ne laissaient personne entrer dans le bâtiment.

Des internautes ont partagé sur les réseaux sociaux des photos d'individus habillés de combinaisons de protection chimique sur deux balcons.

Une autre opération du FSB près de Moscou

Le FSB a aussi mené une opération près de Moscou, dans la ville de Serguiev Possad. Une cachette souterraine dissimulant un arsenal a été trouvée dans un garage. Les forces spéciales y ont découvert une vingtaine de lance-grenades, des bombes artisanales et d’autres munitions.

Fin 2015, le chef du FSB, Alexandre Bortnikov, avait annoncé que «des menaces terroristes majeures en Russie [étaient] liées aux activités de groupes criminels dans le Caucase du Nord». Selon lui, les mesures prises contre le terrorisme ont permis de diviser le nombre de crimes terroristes par 2,5 en Russie.

Lire aussi : Russie : une cellule de Daesh démantelée en République d’Ingouchie (VIDEO)

Ainsi, en 2015, les forces de l’ordre ont empêché 30 attentats et arrêté plus de 770 terroristes. Lors de ces opérations, 156 combattants, dont 36 chefs, ont été éliminés.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales