MH370 : l'avion aurait plongé dans l'océan après avoir vidé ses réserves de carburant

MH370 : l'avion aurait plongé dans l'océan après avoir vidé ses réserves de carburant© MANAN VATSYAYANA Source: AFP
Suivez RT France surTelegram

Selon une étude du constructeur Boeing, l'avion du Vol MH370 disparu en mars 2014 aurait effectué un plongeon à une vitesse très élevée, dans la zone de l'océan Indien où les autorités australiennes mènent actuellement leurs recherches.

Le mystère de la disparition du vol MH370 semble se dissiper quelque peu : d'après une nouvelle étude publiée par Boeing, l'avion serait venu à bout de ses réserves de carburant, le matin du 9 mars. Cela aurait provoqué, dans un premier temps, un ralentissement de l'appareil, puis une chute de celui-ci, depuis une hauteur de 35 000 pieds (10 600 mètres environ), à une vitesse comprise entre 12 000 et 20 000 pieds par minute (220 à 365 km/h environ).

A cette vitesse, l'impact de l'avion sur la surface de l'eau aurait été extrêmement violent, ont affirmé les scientifiques qui ont participé au rapport. Le lieu du choc se situerait dans la zone de l'océan Indien où les autorités australiennes cherchent actuellement des débris de l'engin.

Jusqu'à présent, l'organisme gouvernemental australien chargé de ces recherches, la Joint Agency Coordination Centre (JACC), n'a pu fournir aucune explication à la disparition du vol.

Le 28 juillet, toutefois, la JACC avait affirmé que l'exploitation d'un simulateur de vol personnel du pilote du Boeing avait «montré que quelqu'un avait élaboré une trajectoire menant au sud de l'océan Indien». Le simulateur avait été trouvé dans la maison du pilote, Zaharie Ahmad Shah.

A ce jour, seuls quelques restes de l'avion ont été retrouvés sur des plages de la côte africaine.

Lire aussi : L’espoir de retrouver le vol MH370 de la Malaysia Airlines quasi enterré

 

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix