Turquie : 10 citoyens étrangers soupçonnés d'être liés au coup d'Etat ont été arrêtés

Source: Reuters

Le vice-Premier ministre Numan Kurtulmus a annoncé l'arrestation de 10 personnes étrangères qui seraient impliquées dans la tentative de coup d'Etat du 15 juillet dernier en Turquie. On ne connaît pas pour l'instant leur nationalité.

Les autorités turques n'avaient pas tardé à dénoncer une implication supposée de l'étranger dans la tentative du coup d'Etat et avaient notamment demandé l'extradition de l'opposant Fethullah Gülen, exilé aux Etats-Unis. Le président turc Recep Tayyip Erdogan avait clairement désigné une action des Etats-Unis.

Lors d'un discours à Ankara, Erdogan avait ainsi asséné : «Malheureusement, l'Occident soutient le terrorisme et se range aux côtés des putschistes. Ce coup d'Etat n'était pas seulement un événement planifié de l'intérieur. Les acteurs ont agi dans le pays selon un scénario qui avait été écrit depuis l'étranger».

Par ailleurs, la purge et la chasse aux sympathisants de Fethullah Gülen continue. Depuis le putsch, ce sont près de 60 000 personnes qui ont été limogées. Environ 10 000 d’entre elles font maintenant l’objet de poursuites et ont été placées en détention préventive. 

Lire aussi : Une manifestation contre le coup d’Etat rassemble des millions de Turcs à Istanbul

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales