La Grèce ne pourra pas payer une nouvelle tranche au FMI le 5 juin

Le bâtiment du parlement grec à Athènes Source: Reuters
Le bâtiment du parlement grec à Athènes

Selon le porte-parole du parlement grec Nikos Filis, la Grèce ne sera pas en mesure de payer les 305 millions d’euros au FMI le 5 juin si elle n’obtient pas une nouvelle tranche d’aide des créanciers.

«Il est arrivé un moment où les pourparlers revêtent une importance cruciale. Le moment de vérité arrive le 5 juin. Si vers ce jour nous n’arrivons pas à un accord (avec les créanciers) qui résoudra le problème vital de financement, nous ne pourrons pas nous acquitter de nos dettes», a dit le porte-parole dans une interview à la chaîne de télévision locale ANT1, rapporte l’agence Interfax.

La veille, le ministre grec du Travail Panos Skourletis a partagé le même point de vue, de façon moins dramatique: «Si la solution financière n’est pas trouvée avant le 5 juin, la situation sera difficile», a-t-il dit.

Jeudi, le Premier ministre grec Alexis Tsipras présentera au sommet des dirigeants des pays de l’UE un projet de restructuration de la dette publique du pays, qui prendra en compte la nécessité du rétablissement de la croissance économique en Grèce.

En juin, le pays doit verser au Fonds monétaire international un total de 1,5 milliards d’euros environ. La semaine dernière, Athènes a pu effectuer un paiement de 750 millions d’euros à temps uniquement en utilisant sa position de réserve au FMI, position qui implique un remboursement sous un mois.

La Grèce fait face à un possible défaut de paiement de sa dette publique intérieure et extérieure. Les banques grecques possèdent des obligations du gouvernement pour près de 9 milliards d’euros, ce qui pourra conduire à d’importants dégâts au système financière de la Grèce si le pays fait défaut.

En savoir plus : Varoufakis : «Si seulement nous n'étions pas entrés dans l'Euro»

Depuis plus de trois mois, la Grèce essaie de négocier des réformes et des coupes budgétaires en vue d’obtenir un crédit de 7,2 milliards d’euros du FMI qui l’aidera à faire face à ses obligations financières vis-à-vis de ses dettes et du paiement des allocations sociales.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales