Gaffe : quand Virgin Megastore utilise un soldat israélien pour célébrer le Jour de l'Armée au Liban

©Wikimedia commons
©Wikimedia commons

L'erreur de l'agence de communication en charge de la campagne a fait le tour des réseaux dans le monde arabe. Le choix d'un soldat ennemi pour incarner les Forces armées libanaise a déclenché un tollé et l'agence a dû présenter ses excuses.

«Veille sur nous, Ô héros !» peut-on lire sur l'affiche. Mais le héros libanais s'est révélé être un soldat de l'armée israélienne et non des Forces armées libanaises, célébrées chaque 1er aout. Un ennemi donc, puisque le Liban est toujours techniquement en état de guerre avec Israël. L'Etat hébreu a en effet envahi le Liban par deux fois, en 1978 et en 1982 et à nouveau en 2006, lors de la Deuxième guerre du Liban. 

L'agence de communication qui a diffusé sa campagne sur le site internet de la billetterie Virgin Megastore, a finalement retiré l'image fautive et présenté ses excuses, dénonçant toutefois une «campagne agressive», décochant même amèrement une flèche à ses détracteurs : «Les grands hommes montrent le chemin, d'autres sont des meneurs, les héros sont victorieux  et les lâches sont opportunistes», avant de conclure : «Vive l'armée du Liban !». Ambiance.

L'image incriminée qui montrait malencontreusement un soldat hébreu surveillant à la jumelle la frontière entre Israël et la Syrie a déclenché un tollé sur les réseaux sociaux qui ont tourné en ridicule l'erreur. D'autant que d'autres initiatives, isolées et incongrues, pour célébrer l'armée du pays, telles des «pool party», n'ont pas été du goût des plus conservateurs et des plus respectueux de l'institution.

Lire aussi : Les Palestiniens veulent porter plainte contre Londres pour la déclaration de Balfour en 1917

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales