Jean-Claude Juncker nomme le Britannique Julian King commissaire à la sécurité

- Avec AFP

Source: Reuters

Jean-Claude Juncker a nommé Julian King commissaire à la sécurité, chargé de la lutte contre le terrorisme et le crime organisé, en remplacement du précédent commissaire britannique, Jonathan Hill, démissionnaire après le vote en faveur du Brexit.

«Le président Juncker a annoncé son intention d'attribuer le portefeuille de la sécurité de l'Union à Sir Julian King», (ancien ambassadeur britannique en France), lit-on dans un communiqué.

Sir Julian «appuiera la mise en œuvre du programme européen en matière de sécurité adopté par la Commission européenne» en avril dernier. Ce programme sur cinq ans vise à lutter contre le terrorisme, le crime organisé et la cybercriminalité.

«Il s’agit d'un nouveau portefeuille qui complète des portefeuilles existants», précise le communiqué.

Jean-Claude Juncker a informé le Premier ministre britannique Theresa May de son choix.

Julian King, qui a fait la plus grande partie de sa carrière en Europe, est depuis le 1er février 2016 ambassadeur du Royaume-Uni en France. Il a également été directeur de cabinet des Britanniques Peter Mandelson et Catherine Ashton à la Commission européenne en 2008-2009.

Lire aussi : Alcool, «allergie aux élites», rancune... Les confessions de Jean-Claude Juncker

David Cameron avait proposé de nommer Julian King à ce poste début juillet. «Sir Julian King est un diplomate expérimenté, il possède une connaissance particulière des affaires européennes et le Premier ministre pense qu'il sera un solide ajout à la Commission européenne», avait déclaré la porte-parole de l’ex-Premier ministre britannique.

Sa nomination doit encore être approuvée par le Parlement européen et recevoir le feu vert de l'ensemble des Etats membres de l'UE. En attendant, le candidat-commissaire ne participera pas aux réunions du collège, a indiqué la Commission.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales