Syrie : à Alep, les rebelles commencent à se rendre aux autorités

© Ammar Abdullah Source: Reuters

Après l'ouverture, par les forces syriennes et russes de couloirs humanitaires à Alep, les rebelles de différentes factions ont commencé à se rendre à l'armée syrienne. De nombreuses familles assiégées ont aussi commencé aussi à quitter le secteur.

Des extrémistes se rendent par dizaines à travers les couloirs établis vendredi. Une source militaire de l’agence russe FAN en Syrie a déclaré que les militants se déplacent vers la zone sous contrôle militaire de la ville à travers des couloirs humanitaires ouverts. Arrivés au poste de contrôle, ils déposent leurs armes.

Ceux qui ont choisi de se rendre seront placés au département des services spéciaux qui engagera les procédures nécessaires à une éventuelle amnistie, indique le rapport.

Les premières familles syriennes quittent le secteur assiégé d'Alep par des couloirs humanitaires

«Des dizaines de familles sont sorties au matin [du 30 juillet] des quartiers Est d'Alep à travers les couloirs [...] ouverts pour évacuer les citoyens assiégés par les groupes terroristes», a indiqué l’agence, ajoutant : «Les soldats les ont accueillies et les ont transportées dans des bus en direction d'abris temporaires.»

Outre ces familles, un groupe «de femmes de plus de 40 ans sont également sorties des quartiers est d'Alep à travers le passage de Salaheddine», a précisé Sana.

Plusieurs combattants, dont on ignore le nombre, auraient par ailleurs rendu les armes.

Le 28 juillet, trois couloirs humanitaires ont été ouverts par les armées russe et syrienne afin de permettre aux civils et aux combattants ayant déposé les armes, de quitter la zone est d’Alep, assiégée. Des distributions de nourriture et de produits de première nécessité ont également été organisées.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales