Barcelone : la police évacue des Japonais chasseurs de Pokémons perdus dans un tunnel autoroutier

Tunnel de La Rovira. Capture d'écran. DR
Tunnel de La Rovira. Capture d'écran. DR

La scène se passe dans un tunnel de Barcelone interdit aux piétons et aux cyclistes, en raison d'un trafic très dense, qui ne dérangeait manifestement pas un couple de Japonais, hypnotisés par le jeu addictif. Ont-ils pris la mesure du danger ?

La police a tout d'abord cru que c'était parce que les deux Japonais s'étaient perdus dans le tunnel de La Rovira, en Espagne, qu'ils regardaient fixement leurs tablettes et leurs smartphones. Ils donnaient ainsi l'impression de chercher leur chemin ou de vouloir se localiser, au risque de se faire percuter par une voiture.

Mais les agents espagnols se sont assez rapidement rendus compte que le couple était à la poursuite d'un Pokémon sans doute caché quelque part dans le tunnel. Avant de retrouver leur liberté d'aller gambader à la recherche d'autres Pokémons, les deux touristes ont eu droit à une petite leçon sur les règles de sécurité, d'instinct de survie et de conservation de l'espèce.

La police espagnole a même publié un petit guide à l'intention des fans de Pokémons, avec des conseils avisés sur la dangerosité de certains lieux et obstacles que l'on rencontre sur notre chemin dans le monde réel...

Le jeu Pokémon Go, qui enflamme la planète, se base sur le principe de réalité augmentée en incrustant dans le monde réel des créatures, les Pokémons, petites bêtes qu'il faut capturer. Mais ce produit d'une collaboration entre Nitendo et Google est tellement addictif que les joueurs ont tendance à quitter la réalité, plongeant dans l'univers virtuel au point d'en oublier qu'ils restent, eux et contrairement aux Pokémons, des êtres de chair et de sang.

Les signalements de comportements à risques se multiplient de façon inquiétante à mesure que la pokémonmania déferle sur la planète. Selon le quotidien américain The Washington Post, de nombreux joueurs se sont déjà blessés en oubliant de regarder où ils mettaient les pieds, les yeux rivés sur l’écran de leurs smartphones. 

Ainsi, des centaines de New Yorkais ont crée le chaos à Central Park où un Pokémon très rare est apparu. Des centaines de personnes hystériques se sont alors ruées dans les allées du célèbre parc, abandonnant même leurs véhicules, moteurs allumés, en plein milieu de la chaussée.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales