Prostitution : 17 personnes arrêtées au Maroc après la diffusion d'un reportage sur TF1

Capture d'écran bladi.net
Capture d'écran bladi.net

La diffusion d'une enquête sur la prostitution à Marrakech a permis aux autorités locales de démanteler un réseau impliquant des ressortissants des pays du Golfe. Les coups de filets se multiplient au Maroc dans un contexte de prostitution endémique.

Selon le quotidien marocain Al Massae, 17 personnes ont été arrêtées. Ces dernières seraient impliquées dans des réseaux de prostitution qui mettraient à disposition de leurs clients quelque 80 appartements et maisons closes à Marrakech. Fait notable, huit des personnes interpellées sont originaires des pays du Golfe.

Al Massae établit un lien entre ces arrestations et une enquête diffusée sur TF1 dans l'émission «Sept à huit», un reportage de 24 minutes consacré à la prostitution au Maroc. La police serait en effet parvenue à identifier les personnes filmées malgré les floutages et à repérer les lieux de tournage, tels que les appartements et les salons de massage.

Au Maroc, la police lutte contre une prostitution endémique

Les autorités ont décidé de sévir contre la prostitution, endémique dans ce pays touristique. En avril dernier, plusieurs manifestations avaient eu lieu dans la ville côtière de Tanger.

Les manifestants dénonçaient alors la multiplication des bars à chicha qui attireraient une «clientèle douteuse» et favoriseraient la montée de la prostitution. En octobre 2015, un vaste réseau de prostitution de mineures avait été démantelé par la police judiciaire marocaine dans les environs des villes de Rabat et de Kénitra.

Cette fois aussi, des ressortissants des pays du Golfe et des intermédiaires marocains avaient été appréhendés pour leur implication dans un réseau de prostitution dont les filles, marocaines, étaient âgées de 16 à 18 ans.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales