Une famille de Gaza va porter plainte contre un fabricant électronique français

Une famille de Gaza va porter plainte contre un fabricant électronique français © Ibraheem Abu Mustafa Source: Reuters
Un immeuble à Gaza après une frappe israélienne, en juillet 2014.

La société Exxelia Technologies va être poursuivie en justice pour «complicité de crimes de guerre» et «homicide involontaire» par une famille palestinienne, qui l'accuse d'avoir fourni à Tsahal des composants liés à une frappe meurtrière.

Les Shuheibar - nom de famille des plaignants - auraient retrouvé l'inscription «Eurofarad-Paris-France» sur les débris du missile israélien ayant touché le toit de leur maison à Gaza, le 17 juillet 2014, a rapporté l'ONG ACAT (Action des chrétiens pour l'abolition de la torture). «Eurofarad» n'est autre que l'ancien nom d'Exxelia Technologies, rattaché à Exxelia, grand groupe français existant depuis plus d'un demi-siècle et spécialisé dans la fabrication de matériel électronique.

La frappe en question, réalisée dans le cadre de l'opération militaire israélienne «Bordure protectrice», avait causé la mort de trois enfants appartenant à la famille, âgés de 8, 9 et 10 ans. D'après ACAT, qui soutient l'action des Shuheibar auprès de la justice française, «aucune cible militaire n'était [alors] visée».

Selon l'avocat de la famille Me Joseph Breham, qui s'est exprimé à l'AFP, la question soulevée par cette plainte est de «savoir si la société Exxelia Technologies a mis en place des procédures lui permettant de limiter le risque de vendre du matériel entrant dans la composition d'armes à l'origine de crimes de guerre» -Israël étant soupçonné d'en commettre, selon l'avocat, depuis au moins 2009.

La justice française devra déterminer si le composant trouvé sur le lieu de la frappe (qui peut avoir un usage uniquement civil) «a été vendu directement et en toute connaissance de cause à un fabricant d'armes israélien et si oui, à quelle date», a déclaré Me Joseph Breham. Affaire, donc, à suivre.

A lire aussi : Face à la crise, Gaza fait revivre les repas solidaires pour ceux qui ont faim pendant le Ramadan

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»