A Alger, les musulmans rompent le jeûne du ramadan autour d’une table géante (PHOTOS)

© Capture d'écran Twitter

Plus de 1 200 Algérois se sont rassemblés le 24 juin pour l’«iftar», le repas du soir qui rompt le jeûne des musulmans en cette période de ramadan. Une gigantesque table avait été dressée pour l’occasion, en plein centre de la capitale algérienne.

L’événement inédit organisé par la ville d'Alger s'est déroulé dans le centre, rassemblant hommes et femmes, jeunes et moins jeunes autour d’une interminable rangée de tables.

Le maire d’Alger Kamel Bettache, qui avait fait fermer la circulation pour l'occasion, s’est dit «heureux de voir qu'autour de ce repas se côtoient des personnes de toutes catégories sociales. C'est le partage, l'esprit du ramadan».

Au milieu des anonymes, le footballeur algérien Fawzi Ghoulam, qui évolue dans le club de Naples, était venu participer au repas composé de spécialités locales : chorba, boureks, salades et tajines.

«Je suis content de me retrouver avec des personnes qui ont l'habitude de me voir sur le terrain ou à la télévision», a confié le latéral gauche de l’équipe nationale, se disant «impressionné par le cadre».

Durant le mois de ramadan, qui dure 29 ou 30 jours en fonction du calendrier lunaire, les croyants s'abstiennent de manger, de boire, de fumer et d'avoir des relations sexuelles du lever au coucher du soleil.

Mais après l’effort spirituel, la rupture quotidienne du jeûne est souvent l’occasion de repas de fêtes et de rassemblements autour de la famille.

Lire aussi : Alain Juppé porte plainte pour un tweet souhaitant un bon Ramadan envoyé depuis son compte

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales