Les gendarmes ont tenu Salah Abdeslam le lendemain des attentats… pendant 30 minutes

Les gendarmes ont tenu Salah Abdeslam le lendemain des attentats… pendant 30 minutes Source: AFP
Une nouvelle bévue des forces de l'ordre qui pose à nouveau la question de la circulation des informations entre nations sur la question du terrorisme
Suivez RT France surTelegram

Salah Abdeslam, dernier terroriste rescapé de l’expédition morbide du 13 novembre 2015 à Paris, a été contrôlé par les gendarmes français le lendemain des attentats. Après vérification, deux complices et lui-même ont été laissés libres de partir.

Nouveau couac pour les forces de l’ordre. Depuis le début de l’enquête sur les attentats du 13 novembre à Paris, le manque de communication entre autorités belges et françaises est souvent pointé du doigt.

Cela ne va pas s’arranger avec les dernières révélations de deux députés, un Belge et un Français, membres des commissions d’enquête sur les tragédies de Bruxelles et Paris.

Selon eux, la gendarmerie française a tenu Salah Abdeslam ainsi que deux complices molenbeekois, Mohammed Amri et Hamza Attou, le 14 novembre dernier à proximité de Cambrai.

Après 30 minutes de procédures diverses de contrôle d’identité, ils ont été laissés libres de s'en aller. Les militaires français n’auraient eu aucune information sur le fichage de Salah Abdeslam en Belgique. La commission d’enquête française n’a donc retenu aucune charge contre les gendarmes. Le rapport final de l’enquête sera présenté le 5 juillet.

En outre, on a appris qu'un troisième suspect, après Hamza Attou et Mohammed Amri, appréhendé à Bruxelles suite aux attentats de Paris, avait été libéré sous conditions. La juge d’instruction a pris la décision de faire sortir Lazez Abraimi, pourtant suspecté d’avoir aidé Salah Abdeslam. L’inculpation pour association terroriste et 132 assassinats terroristes tient toujours.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix