Algérie : 18 islamistes neutralisés et 4 arrêtés au cours d'une opération antiterroriste de 12 jours

Convoi militaire algérien dans la région de Médéa Source: Reuters
Convoi militaire algérien dans la région de Médéa

L'armée algérienne a achevé ce lundi 20 juin une opération militaire de 12 jours menée dans la région de Médéa à 80 km au sud d'Alger au cours de laquelle 18 islamistes ont été tués et 4 arrêtés, selon le ministère de la Défense.

L'opération antiterroriste de l'Armée nationale populaire (ANP) a donc débuté le 9 juin dernier dans la zone montagneuse de la région de Médéa. En plus des arrestations, le ministère de la Défense a annoncé la saisie d'une grande quantité d'armement.

Il s'agit de «20 pistolets mitrailleurs de type Kalachnikov, 2 fusils semi-automatiques de type Simonov, un mortier de calibre 60 mm avec 10 obus, une mitrailleuse de calibre 12,7 mm, un fusil à pompe, 4 obus pour RPG-2, une importante quantité de munitions de différents calibres, 23 chargeurs pour munitions, 20 grenades, 3 ceintures explosives, des outils de détonation, 7 paires de jumelles et 23 téléphones portables», rapporte le communiqué du ministère.

Depuis le début de l'année, au moins 101 islamistes armés ont été tués

Les autorités algériennes utilisent le mot «terroriste» pour désigner les islamistes armés qui sont actifs dans le pays depuis le début des années 1990.

Malgré l'adoption en 2005 d'une Charte pour la paix et la réconciliation, censée tourner la page de la guerre civile qui a fait 200 000 morts pendant la «décennie noire» qui a suivi le début des années 1990, des groupes armés islamistes restent actifs dans l'est et le sud du pays et visent principalement les forces de sécurité.

Depuis le début de l'année, au moins 101 islamistes armés ont été tués dans des opérations militaires menées dans l'est et le sud de l'Algérie, selon un décompte établi à partir de bilans officiels.

Lire aussi : Algérie : deux islamistes armés tués au cours d'une opération miltaire

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales