L’ambassade du Congo-Brazzaville à Paris prise d'assaut dans la nuit du 20 au 21 juin

L'ambassade de la République du Congo, à Paris.© @AmnesieCol
L'ambassade de la République du Congo, à Paris.

Dans un contexte de fortes tensions politiques en République du Congo, des assaillants ont pénétré de force dans l'ambassade de ce pays à Paris et dégradé les lieux au moyen de cocktails Molotov.

D'après une source diplomatique congolaise, des hommes  ont pénétré dans le bâtiment parisien, rue Paul Valéry (XVIe arrondissement), mardi 21 juin à 1h du matin, en fonçant avec leur véhicule dans la grille d'entrée.

Une fois dans l'ambassade, les individus ont jeté des cocktails Molotov, provoquant un début d'incendie au niveau de l'accueil, qui n'a pas atteint les bureaux de l'ambassade. Les assaillants, dont l'identité est toujours inconnue, ont mis le feu à leur véhicule avant de s'enfuir.

Au moment de l'attaque (non revendiquée), aucun agent de sécurité congolais n'était présent dans le bâtiment. Une enquête a été ouverte par la police française, suite au dépôt d'une plainte contre X par les autorités de la République du Congo (Congo-Brazzaville).

L'assaut s'inscrit dans un contexte de tensions politiques au Congo-Brazzaville et au Congo-Kinshasa (République démocratique du Congo). Diverses actions contre les ambassades de ces deux pays à Paris et à Bruxelles ont été menées, ces derniers mois, par des opposants radicaux aux régimes congolais.

En octobre 2015, notamment, huit opposants au président de la République du Congo, Denis Sassou Nguesso, s'étaient introduits dans l'ambassade congolaise à Paris et avaient provoqué des dégradations.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales