Deux ambassadeurs étrangers tués dans le crash d’un hélicoptère au Pakistan

Capture d'écran de Google Maps
Capture d'écran de Google Maps

Le crash d’un hélicoptère au Pakistan a fait six morts, dont les deux ambassadeurs de la Norvège et des Philippines. Si la version officielle évoque un problème mécanique, les Taliban eux, parlent d'un attentat qu'ils revendiquent.

Les talibans revendiquent être à l’origine du crash de l’hélicoptère. Ils affirment qu'ils visaient le Premier ministre pakistanais Nawaz Sharif. Ce dernier était lui aussi en route, mais à bord d'un autre appareil lorsque l'accident s'est produit. Il est déjà rentré à Islamabad.

Les autorités pakistanaises évoquent, elles, un problème mécanique.

L’hélicoptère militaire s’est écrasé dans la région de Gilgit, au nord-est du Pakistan. Les six morts de cette catastrophe sont les deux pilotes pakistanais, les deux ambassadeurs et les épouses des ambassadeurs de Malaisie et d'Indonésie. Les ambassadeurs de la Pologne et de la Roumanie ont été gravement blessés.

L’hélicoptère s’est écrasé contre une école locale à l'atterrissage dans la vallée de Naltar. D’après un témoin, l’école a pris feu après le crash. L’hélicoptère transportait six Pakistanais et 11 étrangers. 

 

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales