L’homme qui avait revendiqué l’attentat contre Charlie Hebdo tué au Yémen

La capitale yéménité de Sanaa touchée par les frappes aériennes de la coalition© Khaled Abdullah Ali Al MahdiSource: Reuters
La capitale yéménité de Sanaa touchée par les frappes aériennes de la coalition

Le chef d’Al-Qaïda dans la péninsule Arabique, Nasser Al-Ansi, a été tué dans une frappe aérienne de la coalition au Yémen. Son fils aîné et plusieurs djihadistes ont également été tués.

Selon le groupe américain SITE, qui surveille l'activité islamiste sur le réseau, Al-Qaïda au Yémen a confirmé la mort du chef du groupe radical Nasser Al-Ansi lors des frappes aériennes de la coalition en avril dernier. Ce dernier avait déclaré dans un message vidéo qu’Al-Qaïda revendiquait l’attentat terroriste contre Charlie Hebdo à Paris en janvier dernier.

Nasser Al-Ansi a été tué lors des frappes aériennes contre le port de Moukalla au sud du Yémen. Son fils et plusieurs autres terroristes ont également été tués lors de ce raid.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales