Hillary Clinton aux Républicains : « Ne votez pas pour Trump ! »…et recevez un autocollant

Hillary Clinton aux Républicains : « Ne votez pas pour Trump ! »…et recevez un autocollant  Source: Reuters

La candidate démocrate à la présidentielle américaine, Hillary Clinton, a imaginé une méthode surprenante pour encourager des électeurs républicains à ne pas voter pour son rival.

«Signez le serment pour recevoir votre autocollant gratuit “Les Républicains contre Trump“», lit-on sur le site de la candidate démocrate conçu spécialement pour ce message.

Il se limite à une page d’accueil contenant un formulaire simple sur fond noir à côté d’un portrait en pied de Donald Trump le visage dissimulé derrière le slogan «Républicains contre Trump».

Hillary Clinton aux Républicains : « Ne votez pas pour Trump ! »…et recevez un autocollant  © Capture d'écran du site https://www.republicansagainsttrump.org/

Le texte du serment qu’Hilary Clinton propose à ces électeurs est bref : «Donald Trump n'est pas la bonne personne pour assumer les fonctions de président. Il ne représente pas mes intérêts en tant que Républicain et, ce qui importe plus encore, mes valeurs en tant qu'Américain. Il n'exprime pas mon opinion et je ne vais pas voter pour lui».

Les escarmouches entre les deux candidats ne sont pas nouvelles. Le 8 juin, juste après le discours d’Hillary Clinton à New York où elle avait revendiqué sa victoire aux primaires démocrates, Donald Trump l’avait accusée d’avoir utilisé le système politique pour en tirer un gain personnel lorsqu'elle était secrétaire d’Etat. Et il avait demandé aux Américains de ne pas voter pour elle, car selon lui ce comportement allégué pourrait se répéter si elle devenait présidente.

Lire aussi : Hillary Clinton habillée d'une veste à 12 500 dollars pour prononcer un discours sur les inégalités

«C'est une bien triste période pour les Etats-Unis lorsque les gouvernements étrangers ont plus d’influence que les citoyens», avait-il été jusqu’à déclarer, faisant référence à des fonds en provenance d’Arabie saoudite qu’Hillary Clinton aurait utilisés d’après lui.

Après une campagne prééléctorale longue et colorée lors des primaires, ce sont Donald Trump et Hillary Clinton qui ont obtenu la majorité requise de délégués pour représenter leurs partis à la présidentielle qui se déroulera le 8 novembre 2016.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»