En ne briguant pas un second mandat, le Président allemand met Angela Merkel en difficulté

Source: Reuters

Le Président de la République Allemande Joachim Gauck a annoncé qu'il ne se représentera pas pour un nouveau mandat à la tête de du pays en 2017. Une décision qui risque d'affaiblir politiquement la chancelière Angela Merkel.

«Je veux vous informer que je me suis décidé à ne pas être candidat une nouvelle fois à la fonction de président», a déclaré ce lundi 6 juin le chef de l'Etat, mettant en avant son âge avancé (76 ans). 

En dépit d'une popularité qui transcende les clivages partisans et des appels des hommes et femmes politiques de tous bords, le président de la République fédérale d'Allemagne Joachim Gauck ne briguera pas un nouveau mandat en 2017. 

Joachim Gauck, élu en 2012 pour cinq ans n'avait pas hésité à prendre parti sur les sujets de politique intérieure, soutenant la politique d'accueil des réfugiés ou évoquant les responsabilités historiques de son pays dans l'Histoire, notamment en participant à diverses commémorations comme celle d'Oradour-sur-Glane en France.

En officialisant sa décision, sur laquelle les médias spéculaient depuis plusieurs jours, il ouvre la voie à une «Assemblée fédérale» incertaine lors de laquelle députés et représentants des Etats régionaux éliront son successeur en février prochain.

Cette situation n'est pas sans conséquences pour la chancelière Angela Merkel, et risque de l'affaiblir politiquement : le choix d'un nouveau chef d'Etat risque de diviser et scinder sa fragile majorité gouvernementale, composée des conservateurs de la CDU-CSU et des sociaux démocrates du SPD. Ces derniers soutiendront probablement des candidats différents, ce qui risque de fragiliser la coalition. 

L'identité du remplaçant de Joachim Gauck reste pour l'instant un mystère. Si les ministres actuels des finances Wolfgang Schäuble et des Affaires étrangères Frank-Walter Steinmeier pourraient correspondre, ils risquent d'avoir un profil trop «politique» pour la fonction. Le rôle de chef de l'Etat en Allemagne, très protocolaire mais symboliquement fort, nécessite en effet une adhésion de la gauche et de la droite. Charismatique sans être trop clivant, il sera difficile de trouver le successeur au chef de l'Etat actuel.

Militant des Droits de l'Homme en RDA, Joachim Gauck fut responsable des archives de l'ancienne police politique Est-Allemande durant les années 90. Devenu Président de la République en 2012, il a aussi été le premier issu de l'Allemagne de l'Est à être élu à ce poste. 

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales