Une dizaine de migrants blessés dans des affrontements avec la police à Lesbos (IMAGES)

Source: AFP

De violentes émeutes ont éclaté dans un camp de réfugiés de l'île grecque de Lesbos, lors desquelles une trentaine de tentes ont été incendiées et une dizaine de personnes ont été blessées.

Des centaines de personnes, des familles avec des enfants pour la plupart, ont dû être évacuées pendant la nuit en raison de heurts dans le camp de Moria entre migrants afghans et pakistanais qui se sont affrontés à coups de pierres et de bâtons, selon un journaliste de l’AFP sur place.

Lors de ces affrontements, des migrants ont mis feu à des tentes et de gros panaches de fumée ont pu être observés au-dessus du camp.

La majorité des blessés ont été pris en charge par des ONG.Trois d’entre eux ont dû être transportés à l'hôpital en ambulance, selon une source policière.

Source: AFP

Le camp de Moria abritait près de 3 000 personnes, mais les affrontements ont forcé un millier d’entre eux à se réfugier dans les champs des environs et dans d'autres camps, selon l'AFP.

Ces tensions font suite à l'entrée en vigueur de l’accord entre l’UE et la Turquie, qui prévoit le renvoi en Turquie des migrants venus en Grèce après le 20 mars. Depuis la signature de l’accord, 411 personnes ont été renvoyées en Turquie.

Lire aussi : Les renvois de migrants de la Grèce vers la Turquie ont débuté

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales