Bahreïn : l'opposante Zainab al-Khawaja officiellement libérée

Source: AFP

La justice du Bahreïn a annoncé aujourd'hui la libération «pour des raisons humanitaires» de l'opposante Zaïnab al-Khawaja, écrouée depuis deux mois et demi avec son fils de 17 mois.

Le Bahreïn a annoncé officiellement ce mardi 31 mai la libération de Zaïnab al-Khawaja «pour des raisons humanitaires». L'opposante était emprisonnée depuis le mois de mars avec son enfant. 

Le premier procureur du ministère public Abderrahman al-Sayed a déclaré que la bahreïnienne, qui dispose aussi de la nationalité danoise, a bénéficié d'une «suspension de l'application de sa peine» et a été «remise en liberté».

Sur Twitter, sa sœur a salué sa libération: «Zaïnab a officiellement quitté la prison et est en route pour retrouver sa maison et ses enfants.»

 

En décembre 2014 Zaïnab al-Khawaja avait été condamnée à une peine de trois ans de prison pour «insulte au roi» : elle avait déchiré le portrait du souverain de Bahreïn dans un tribunal. En octobre 2015, la Cour d'appel avait réduit sa sentence à un an de prison et une amende de 3 000 dinars, soit environ 7 000 euros. Elle avait écopé de deux autres condamnations pour avoir «insulté» un officier de police et déchiré un autre portrait du souverain. 

Petite monarchie du Golfe, le Bahreïn est dirigé par une dynastie sunnite. Mais le pays est fortement divisé depuis la répression  par le pouvoir, en février 2011, d'un mouvement de contestation de la majorité chiite. Depuis, les condamnations politiques à l'encontre des opposants politiques se multiplient.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales