Le Canada lance une motion pour rendre son hymne national neutre de genre et unisexe

Source: Reuters

Un député du parti Libéral veut faire changer une ligne de l'Hymne national canadien pour extraire le sexisme et rendre hommage aux femmes qui se sont battues pour leur pays.

Ottawa se lance dans un débat important, alors que la Chambre des Communes vient de recevoir une motion du parlementaire Mauril Bélanger du parti Libéral, pour rendre les paroles de l'hymne national «O Canada», neutre, et en extraire tout allusion sexiste.

Le député Bélanger, aux prises avec une maladie dégénérative fatale, a demandé à ce que la ligne de la version anglaise «true patriot love in all thy sons command» (un vrai amour de la patrie anime tous tes fils) soit changée par «true patriot love in all of us command» (un vrai amour de la patrie nous anime tous), soit de ramener les paroles à la version originale de 1913.

L'année dernière, M. Bélanger a commandé un sondage sur la question. Le sondage effectué par Mainstreet Technologies a révélé que 58% des Canadiens sont pour ce changement, tandis que 19% y sont opposés. Avec ce projet de loi, il «désire rendre hommage à toutes les femmes qui ont travaillé et se sont battues pour construire et façonner ce que le Canada est aujourd'hui».

«À la veille du 150ème anniversaire de notre fédération, il est important que l'un de nos plus appréciés et reconnus symbole reflète le progrès de notre pays à propos de l'égalité des sexes», d'ajouter le député.

Le parti Conservateur de l'opposition a bloqué la première tentative de passer le règlement rapidement, ce qui fit dire aux libéraux qu'il essayait d'empêcher que le député puisse voir de son vivant le résultat de son travail. Pour leur part, les Canadiens ont réagi en faisant signer des pétitions pour et contre le changement, un débat qui se reflète sur Twitter.

D'après le classement des pays les plus favorables aux femmes, dévoilé par le magazine américain US News & World Report, le Canada occupe la troisième place en raison de sa politique de défense des droits de la femme.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales