Mondes perdus : des images prises par un drone des 5 endroits oubliés de l'humanité (VIDEO)

Une station d'espionnage hautement secrète près de Berlin qui date de la guerre froide. Capture d'écran de la vidéo de Ruptly.
Une station d'espionnage hautement secrète près de Berlin qui date de la guerre froide. Capture d'écran de la vidéo de Ruptly.

Ces images prises par un drone dévoilent un aperçu inquiétant de 5 endroits apparemment oubliés par le monde pour des raisons très diverses. Ces sites abandonnés vont d'une station d'espionnage de la guerre froide à une centrale nucléaire inachevée.

Les images ont été tournées et montées par Ruptly, l'agence vidéo d'informations internationales de RT. Si l'endroit abandonné le plus célèbre du monde reste la ville de Pripiat, près de la centrale nucléaire de Tchernobyl, il existe dans le monde d'autres zones devenues totalement désertes au fil du temps.

Lire aussi : Palmyre depuis l’œil d’un drone (IMAGES EXCEPTIONNELLES filmées par RT)

  • Le système de défense antimissile soviétique A-135, Moscou, Russie

Ce complexe de bâtiments abandonnés faisait autrefois partie du bouclier anti-missile balistique de la capitale russe, équipé d'intercepteurs à court et à long distance. Le développement de l'A-135 a commencé en 1971 et a été créé en conformité avec le traité anti-missiles balistiques de 1972 qui avait pour but de remplacer le système A-35.

Le système est devenu opérationnel au début des années 1990 afin de contrer les missiles ennemis qui auraient ciblé Moscou ou les zones industrielles et économiques environnantes. Les missiles de longue portée à capacité nucléaire du système ont atteint leur durée de vie complète et auraient été mis hors service vers le milieu des années 2000. Le nouveau système A-235 est actuellement en développement.

  • Gruenau Ballhaus, Berlin, Allemagne

Cette impressionnante salle de bal a été construite aux abords de Berlin à la fin du XIXe siècle. Même si elle a survécu aux deux guerres mondiales, elle est maintenant abandonnée et en ruine.

La salle de bal a été fermée en 1991 après la réunification allemande et a depuis été laissée à l'abandon.



  • Le château Balestrino, près de Gênes, Italie

Ce château, construit il y a près de 1 000 ans, est la seule structure de la ville fantôme de Balestrino qui a été relativement peu affectée par les tremblements de terre et les glissements de terrain qui ont frappé la ville tout au long du XIXe siècle. Ces séries de catastrophes naturelles ont abouti à son évacuation totale en 1953 en raison de l'instabilité géographique.

Ce magnifique château abandonné se dresse aujourd'hui sur une colline.

  • La station Radar de sécurité nationale, Berlin, Allemagne

Cette station d'espionnage hautement secrète a été construite par l'Agence de sécurité nationale américaine (NSA) pendant la guerre froide sur le sommet d'une colline, appelée la montagne du Diable.

Elle était située dans l'ancien Berlin-Ouest et est restée opérationnelle après la chute du mur, jusqu'à la réunification de l'Allemagne. Les bâtiments et les dômes du radar sont toujours en place.

  • La centrale nucléaire abandonnée, Crimée, Russie

La construction de cette centrale nucléaire a commencé en 1976 dans le but de fournir de l'énergie à l'ensemble de la péninsule de Crimée.

Mais après la catastrophe de Tchernobyl, ce projet de centrale nucléaire a été réévalué et il s'est avéré que le bâtiment était situé sur une zone géologiquement potentiellement sensible. Le projet a été abandonné en 1989, inachevé, même si 90% de la construction avait été réalisé.

Lire aussi : Un drone de RT a filmé des images spectaculaires des feux d’artifices des cérémonies de la Victoire

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales