Au Népal, un garçon de 15 ans retrouvé vivant au cinquième jour de l’opération de sauvetage

Au Népal, un garçon de 15 ans retrouvé vivant au cinquième jour de l’opération de sauvetage Source: Reuters
Un garçon de 15 ans secouru à Katmandou, au Népal
Suivez RT France surTelegram

Si le nombre de victimes du séisme continue sa progression, les sauveteurs népalais vivent parfois de véritables miracles alors que de nouvelles images terrifiantes du tremblement de terre du 25 avril ne cessent de se répandre sur la toile.

Au Népal, l’opération de sauvetage qui tente de délivrer les personnes qui sont encore vivantes mais coincées sous les décombres des bâtiments en est à son sixième jour. Malgré les conditions difficiles dans lesquelles les sauveteurs évoluent – difficultés d’accès, pluies torrentielles, etc. – ils assistent parfois à de «petits miracles», comme ce fut le cas mercredi.

En savoir plus : images sur l’ampleur des dégâts au Népal

En effet, une équipe de sauveteurs a pu retrouver, dégager et évacuer de sous les décombres d’un immeuble de Katmandou, un jeune garçon de 15 ans. Extrêmement faible, il a été transporté à l’hôpital après avoir été équipé d’une minerve cervicale. 

Un autre survivant, un homme de 28 ans, a été secouru dans un bâtiment partiellement détruit. Il a passé près de 80 heures piégé dans une chambre avec trois morts. Cependant, les médecins ont dû lui amputer une jambe étant donné la gravité de ses blessures.

En savoir plus : un homme a été sauvé après avoir passé 82 heures sous les débris

Au Népal, un garçon de 15 ans retrouvé vivant au cinquième jour de l’opération de sauvetage Source: Reuters
Maisons d'habitation détruites à Katmandou

Mais cela n’empêche pas la diffusion de nouvelles vidéos effrayantes sur les réseaux sociaux. L’une d’elles montre une rue passante à Katmandou, d’habitude sereine, au moment où le sol commence à trembler, provoquant l’affaissement d’un bâtiment sur les passants et les véhicules. 

Selon le ministère de l’Intérieur népalais, le nombre de victimes du séisme s’élevait jeudi matin à 5 844 personnes. Plus de 80 autres ont été tuées en Inde et au Tibet voisins ; près de 11 000 personnes ont été blessées. Au total, ce sont plus de 8 millions de personnes qui ont souffert du séisme du 25 avril, leurs maisons étant partiellement ou complètement détruites.

En savoir plus : Jusqu'à 10 000 morts et 8 millions de personnes touchées par le séisme au Népal

Alors que de nombreux pays ont offert leur assistance aux autorités népalaises en envoyant des équipes de sauvetage et de l’aide humanitaire dans le pays dévasté par la catastrophe, un certain mécontentement émane de la population locale qui estime que les opérations de sauvetage sont trop lentes et qui se plaint du fait que l’eau et les médicaments ne parviennent pas toujours à atteindre ceux qui en ont besoin.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix