Arabie saoudite : un dignitaire religieux estime que l'homosexualité ne devrait pas être punie

Le Dr Salmane Al-Ouda, haut dignitaire sunnite, estime qu'il ne faut pas persécuter les homosexuels. Sa déclaration, révolutionnaire pour le pays, est en contradiction avec la loi saoudienne qui punit l’homosexualité de la peine capitale.

«Même si l'homosexualité est considérée comme un péché dans tous les livres saints sémites, elle ne requiert pas d'être punie en ce bas monde», a expliqué ce membre respecté de l'Union internationale des oulémas musulmans (UISM), directeur de la revue Islam Today et ancien prisonnier politique. Avec cette déclaration, le Dr Al-Ouda appelle de ses vœux la fin des persécutions contre les homosexuels, car selon lui, «ils ne peuvent être jugés que par Dieu, une fois qu'ils seront dans l'Au-delà». 

Venant d'un notable saoudien, la déclaration est une véritable bombe. Connue pour ses mœurs ultra-strictes, l'Arabie saoudite est également tristement célèbre pour condamner à mort les homosexuels. La position du Dr Salmane n'en est que plus étonnante, car non content de plaider pour l'arrêt des persécutions envers les gays, il affirme également que l'orientation sexuelle de ces derniers ne les a pas fait dévier de l'Islam. «L'homosexualité est un péché grave, mais ceux qui disent que les homosexuels ont dévié de l'Islam sont les vrais déviants. En condamnant les homosexuels à mort, ils commettent un péché plus grave encore que l'homosexualité», a-t-il martelé. 

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales