Internet à la rescousse des éléphants cambodgiens tués à la tâche lors de promenades pour touristes

Des centaines d’internautes ont signé une pétition pour interdire les promenades à dos d'éléphant, après la mort de l'un d'eux alors qu'il amenait des touristes vers les célèbres temples d'Angkor Vat.

«Les vétérinaires ont conclu que c'est la température extrême qui a causé un stress, une tension élevée et une crise cardiaque [à l'animal]», a fait remarquer le porte-parole du groupement Angkor Elephant.

Le grand mammifère de 45 ans, un âge respectable pour un éléphant selon les zoologistes, a été obligé d'effectuer un dur voyage. Sellé de plusieurs touristes il a parcouru plus de 2 kilomètres en 45 minutes sous une température de 40°C. Il n’y a que 70 éléphants domestiques au Cambodge et les promenades exotiques à dos de pachyderme se vendent bien, ils ont donc un rythme de travail particulièrement soutenu. 

Après que les photos de l’animal mort ont suscité l'émotion des réseaux sociaux, les internautes sensibles à la cause animale ont signé la pétition visant à interdire les promenades à dos d'éléphant, bien que le tour operator promette la diminution des heures de travail des éléphants en cas de conditions météorologiques difficiles. Beaucoup d'usagers de Twitter prétendent qu'ils ne feraient jamais de telles promenades. L'ONG de protection des animaux The charity World Animal Protection avait précédemment qualifié ces activités de détente «des plus cruelles».

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales