Survivre en Arctique : le correspondant de RT a suivi les exercices militaires russes au pôle Nord

© Capture d'écran de la video de RT

Le correspondant de RT Roman Kossarev a rejoint les forces spéciales russes au point le plus septentrionnal de la planète. Découvrez comment ces soldats s'exercent dans des conditions climatiques extrêmes et sur des glaces à la dérive.

«Il n’y a rien qu’un soldat russe ne puisse faire», s’exclame le correspondant de RT Roman Kossarev au pôle Nord, alors que des militaires russes sautent dans un trou dans la glace. La température de l'eau est de -2°, celle de l’air, -26°.

Le correspondant de RT a rejoint les troupes russes aéroportées des Forces de réaction rapide qui font des exercices de recherche et sauvetage au pôle Nord dans des conditions extrêmement difficiles. La base militaire russe de Barneo a été dressée, spécialement pour ces exercices, sur un morceau de banquise à la dérive.

On ne sait pas, pour le moment, combien de temps cette mission doit se poursuivre. Le mois de mai arrive et le temps des exercices est compté parce que la glace commence à se casser et à dériver. Comme Roman Kossarev l’a expliqué, l’opération a commencé il y a deux semaines et devrait durer encore trois semaines, mais les mauvaises conditions météo sont venues perturber ce programme. «D’abord, nous devions partir entre le 23 et le 25 avril, mais selon les services météo, on pourrait rester jusqu’au 28 avril», a fait savoir le correspondant de RT.

Hormis les conditions climatiques très difficiles, les ours polaires sont l’autre grande menace dans cette partie du monde. Ces animaux pèsent jusqu’à une tonne, se déplacent très rapidement et sans faire de bruit. Les personnes expérimentées affirment que même une kalachnikov n’est pas toujours suffisante contre un ours polaire. Si l’on rencontre cet animal, mieux vaut tirer une fusée lumineuse pour lui faire peur. «Il est interdit de quitter la base sans armes. Quand il faut quitter une tente, les gens préfèrent sortir avec quelqu’un d’autre», a encore précisé Roman Kossarev.

 

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales