Un prince saoudien promets des Bentleys aux pilotes qui bombardent le Yémen

Al-Walid Bin Talal Source: Reuters
Al-Walid Bin Talal

Un milliardaire saoudien Al-Walid Bin Talal a publié sur Twitter un message inattendu pour les cent pilotes saoudiens qui ont participé aux raids aériens contre le Yémen : chacun se verra offrir une Bentley. Mais ce tweet a rapidement été supprimé.

«Je présente mes félicitations aux leaders sages qui ont conduit à la victoire dans l’opération "Tempête décisive" et au début de l’opération "Restaurer l’espoir"», a twitté le prince Al-Walid mardi après l’annonce de la nouvelle phase de la campagne dirigée par l’Arabie Saoudite au Yémen.

En reconnaissance des mérites de la centaine de pilotes saoudiens qui ont participé à l’opération, je leur offre avec plaisir 100 Bentleys», a-t-on pu lire sur Twitter avant la suppression de ce message.

Certains médias arabes ont suggéré que le compte du prince saoudien avait été piraté, même si ces informations n’ont pas été confirmés.

Sans surprise, le site de micro-messages s’est enflammé car beaucoup d’usagers ont mis en perspective le lourd tribut payé par la population civile yéménite, s’indignant que ceux qui répandent la mort puissent être récompensés avec des voitures de luxe.

Au moins 944 personnes ont été tuées et 3 487 blessée dans l’opération «Tempête décisive», selon l’Organisation mondiale de Santé.

Al-Walid Bin Talal a publié son tweet mardi, après l’annonce par l’Arabie Saoudite de la fin des bombardements liés à l’opération «Tempête décisive».

La fortune du prince Al-Walid Bin Talal, âgé de 60 ans et neveu du feu roi Abdallah d’Arabie saoudite, est estimée aux alentours de 20 milliards de dollars. Il serait l’homme le plus riche de la monarchie saoudienne et figure également au classement des plus grandes fortunes mondiales.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales