L'Agence mondiale antidopage révoque l'accréditation du laboratoire de Moscou

- Avec AFP

Source: Sputnik

L'Agence mondiale antidopage (AMA) a décidé de retirer son accréditation au laboratoire de Moscou, parce qu'il ne satisfaisait pas aux exigences de qualité pour l'analyse des contrôles.

«L’annulation de la licence prend effet immédiatement. La décision a été prise par le comité exécutif de l’AMA après l’analyse approfondie de l’état du laboratoire par le comité disciplinaire indépendant», indique le communiqué de l’AMA.

La direction du laboratoire de Moscou a réagi en gardant son calme et a qualifié la décision de l’AMA de «résolution optimale à la solution». «Si notre accréditation n’avait pas été révoquée maintenant, nous aurions encore été suspendus pendant six mois», a déclaré la chef ad interim du laboratoire moscovite, Maria Dicounets.

Le laboratoire de Moscou avait été suspendu en novembre 2015. A partir de cette date, le laboratoire avait reçu l’interdiction d’effectuer toute activité liée à l’AMA, notamment l’analyse des échantillons de dopage.

Le ministre russe des Sports Vitali Moutko reste optimisme et estime que l’annulation de l’accréditation peut favoriser la réhabilitation du laboratoire de Moscou. «Selon la réglementation, c’est une décision raisonnable, grâce à laquelle le processus de ré-accréditation commencera plus rapidement. J’ai expliqué qu’il y avait deux solutions. La première c’est une suspension, puis une autre suspension, la seconde, un ré-accréditation. C’est un processus normal», a rappelé le ministre.

Selon lui, la visite de l’AMA pour ré-accréditer le laboratoire antidopage de Moscou aura lieu le 18 avril. Vitali Moutko a ajouté qu’il aurait même été mieux que l’accréditation ait été retirée quelques mois plus tôt.

Lire aussi : Ministère des Sports : toute la direction de l’agence russe de lutte contre le dopage a démissionné

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales