Turquie : Erdogan annonce la création d'un «Interpol islamique» basé à Istanbul

Source: Reuters

Pour «mieux lutter contre Daesh et les organisations terroristes qui servent la même cause», le président Erdogan a annoncé que sa proposition de créer un centre de coopération et de coordination des polices des pays de l'OCI avait été acceptée.

«Nous ne devons pas nous diviser, mais nous rassembler (...) pourquoi attendons-nous une aide extérieure pour affronter nos différends et faire face aux actes terroristes ? Nous devons nous en occuper nous-mêmes», a déclaré Recep Tayyip Erdogan pour justifier son projet devant ses hôtes, dont le roi Salmane d'Arabie saoudite et le président iranien Hassan Rohani. Les représentants de 56 pays, dont une trentaine de chefs d'Etat, participent à ce sommet qui s'achève vendredi.  

Le chef de l'Etat turc, qui s'exprimait à l'occasion de la 13e conférence annuelle de l'Organisation de la coopération islamique (OCI), a ainsi annoncé la création prochaine d'un «Interpol islamique», basé à Istanbul, pour coordonner la lutte antiterroriste.

Depuis jeudi, Recep Tayyip Erdogan presse des dizaines de dirigeants musulmans réunis à Istanbul de surmonter les différences confessionnelles pour mieux lutter contre le péril jihadiste et apaiser une région minée par les guerres. «Le principal défi que nous devons surmonter, c'est le confessionnalisme. Ma religion n'est pas le sunnisme ou le chiisme. C'est l'islam», a-t-il ajouté.

La Turquie vit depuis plusieurs mois en état d'alerte renforcée en raison d'une série d'attentats attribués à l'Etat islamique ou liés à la reprise du conflit kurde.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales