Survol d'un navire US par un avion russe : le Pentagone furieux contre une «attaque simulée» (VIDEO)

Un SU-24 russe passe à basse altitude près du USS Donald Cook, le 12 avril 2016© US Navy Source: Reuters
Un SU-24 russe passe à basse altitude près du USS Donald Cook, le 12 avril 2016

Washington s'est offusqué du vol d'un SU-24 russe à proximité du destroyer américain Donald Cook, qui effectuait des exercices militaires en eaux internationales en mer Baltique, avec un allié de l'OTAN, la Pologne.

Publiant la vidéo d’avions russes passant à proximité de son navire de guerre, la marine américaine a déclaré avoir fait face à plusieurs «manœuvres de vol agressives» lundi et mardi.

Le destroyer américain se trouvait dans les eaux internationales, à une centaine de kilomètres au large de la base navale russe de Kaliningrad, où il effectuait des manœuvres militaires.

Selon le témoignage d’un officiel américain au site d’information militaire Defense News, les engins russes ont été identifiés comme un bombardier SU-24 et un hélicoptère. Ceux-ci auraient volé à basse altitude, causant ainsi l’effroi des membres de la Navy.

Comme l’ont toutefois constaté des membres du personnel du navire US, «aucun armement qui aurait pu représenter une menace pour les opérations américaines en mer Baltique n’était présent» sur les appareils.

Lire aussi : L’OTAN ne garantira pas par écrit que son bouclier antimissile ne vise pas la Russie

Les Américains sont furieux, la Russie dit avoir agi dans les règles

En commentant l’incident, le porte-parole du ministère russe de la Défense Igor Konachenkov a souligné que l’aviation russe «respectait entièrement les règles internationales de l’usage de l’espace aérienne au-dessus des eaux neutres [internationales]».

Le représentant américian interviewé par Defense News a toutefois déclaré que l’incident avait été «plus agressif que tout ce qu’on a vu ces derniers temps» et que les SU-24 semblaient avoir l'attitude «d’une attaque simulée».

De son côté, le porte-parole de la Maison blanche Josh Earnest a qualifié les actions des pilotes russes de «provocatrices» et «incompatibles avec les normes professionnelles des militaires».

«Nous sommes très inquiets à propos des manœuvres dangereuses et non-professionnelles de vol russes. Ces actions ont le potentiel de faire inutilement escalader les tensions entre les pays, et pourraient résulter en un mauvais calcul ou un accident qui pourrait causer de sérieuses blessures ou la mort», a ajouté le Commandement des forces des Etats-Unis en Europe (EUCOM).

Une importante base militaire se trouve dans la région de Kaliningrad, près de la frontière avec la Pologne. C'est là que se trouvent les quartiers généraux de la flotte russe de la Baltique.

Lire aussi : Sous prétexte de «menace russe», Obama veut augmenter le déjà titanesque budget de la Défense

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales