Le Premier ministre néozélandais accusé de harcèlement pour avoir tiré les cheveux d’une serveuse

Le Premier ministre néozélandais John Key
Le Premier ministre néozélandais John Key

Une plainte officielle a été déposée jeudi matin contre le Premier ministre de la Nouvelle Zélande John Key à cause de l’attraction bizarre qu’auraient exercée sur lui les cheveux d’une serveuse.

La plaignante est une serveuse de 26 ans qui s’appelle Amanda Bailey. Elle réclame une compensation importante pour des comportements du Premier ministre, qui, selon son avocat, violent l’Acte néozélandais des droits de l’homme en matière de harcèlement sexuel.

Cette histoire, qui a commencé l’année dernière, a été révélée par Amanda Bailey elle-même sur le site politique The Daily Blog. La serveuse y a expliqué que John Key l’avait approchée à plusieurs reprises pour tirer sur ses cheveux. Un acte qui lui a semblé ludique mais qui était loin d’être du goût de la victime de cette plaisanterie. Amanda Bailey affirme lui avoir fait part de son mécontentement à plusieurs reprises, sans pour autant que ses remarques produisent un effet quelconque.

John Key a ensuite présenté des excuses publiques à la serveuse, affirmant devant les journalistes que l’atmosphère dans le café était très ludique et qu’il s’était déjà excusé en privé en offrant deux bouteilles de vin à Amanda Bailey.

Mais cet incident n’est pas le pas le premier à attirer l’attention sur l’affection étrange que voue le Premier ministre néozélandais aux queues de cheval.

Son comportement a déjà été fermement condamné par plusieurs politiciens importants du pays. Le député du parti des Verts, Metiria Turei, par exemple, estime que «cela montre à quel point John Key est devenu déconnecté de la population, il ne peut même pas comprendre que son propre comportement est inapproprié».

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales