Plan B : Washington enverrait des armes à l’opposition syrienne en cas de violation de la trêve

Source: Reuters

The Wall Street Journal (WSJ) a dévoilé les détails du plan «B» dont la CIA a l’intention de faire usage si la trêve imposée en Syrie devait être violée. La Russie considère ce plan comme prétexte à un jeu malhonnête.

D’après le journal américain, les Etats-Unis auraient préparé un nouveau plan de résolution du conflit en Syrie pour le cas où les parties ne respecteraient pas la trêve entrée en vigueur le 27 février dernier. Dans un tel cas,  les forces américaines fourniraient aux forces de l’opposition syrienne «des systèmes d’armement capables de détruire les avions et les positions d’artillerie du régime syrien». Le journal indique que figureraient dans l’équipement des armes de défense antiaérienne.

Lire aussi : Lavrov : il n’y a pas de plan B en Syrie, et il n’y en aura pas

Suite aux annonces du Wall Street Journal (WSJ), le ministère des Affaires étrangères russe a commenté la situation, la qualifiant de «jeu malhonnête et déloyal». Le chef adjoint du ministère, Sergueï Riabkov, a dénoncé une tentative d’influencer Moscou et de mettre en échec le processus de paix.

Depuis le 27 février, un régime de cessez-le-feu est officiellement entré en vigueur mais ses modalités ne s’appliquent pas aux organisations terroristes, telles que Daesh et le Front al-Nosra. Depuis deux mois, Washington a souligné, sans en dévoiler les détails, qu’un plan B sur la Syrie était «plus qu’une confrontation» et que, si on en faisait usage, « la Syrie pourrait être complètement détruite et ne pourrait jamais être réunifiée». 

Lire aussi : Le guide complet de l'arsenal de Daesh

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales